Événements

À propos du pub

Le Pub du bon vivant, bistro et restaurant en Outaouais est située dans le secteur Hull (Vieux-Hull) de la ville de Gatineau. Vous nous trouverez au 70 promenade du Portage à la jonction de la rue Eddy et près de la rue Laval.

Nous offrons une grande variété de bières micro brassées en fût et en bouteille ainsi qu’une cuisine de type pub. Nous offrons les bières Unibroue, brassées au Québec, Sleeman et Molson.

Le Pub du bon vivant est très impliqué au niveau du tourisme en Outaouais et Vision centre-ville de Hull. Le restaurant, bistro micro brasserie Pub du bon vivant est un endroit de rencontre où l’on peut partager un repas ou une bonne bière dans un environnement lounge invitant et chaleureux en Outaouais.

Venez profiter de nos 4 à 7 du lundi au vendredi, des spectacles, chansonniers ou encore des rassemblements sportifs. Encouragez vos équipes favorites; Canadiens de Montréal ou Sénateur d’Ottawa sur nos cinq écrans géants.

Pour un bon dîner entre amis ou collègues ou encore une super soirée avec une ambiance lounge et bar. Venez danser du jeudi au samedi, le Pub et sa cuisine sont ouvert jusqu’à deux heures ! Le restaurant Pub du bon vivant a ouvert ses portes en juin 2013 dans le quartier historique du Vieux-Hull à 5 minutes du marché By d’Ottawa la capitale nationale du Canada. Notre clientèle est des plus diversifiée, touristes, fonctionnaires, étudiants, gens d’affaires. Appelez-nous dès maintenant pour réserver votre évènement spécial (party de retraite, Halloween, fête des mères, St-Valentin, fête des pères, pub universitaire, fête de Noël, St-Jean baptiste ect.) 819 205‑7900.

Heures d'ouverture

Lundi et mardi, de 11 h à 22 h
Mercredi, de 11 h à minuit
Jeudi et vendredi, de 11 h à 2 h
Samedi, de 17 h à 2 h
Dimanche, fermé *

* réservations de groupe seulement

Le Pub du bon vivant est un endroit de rencontre où l’on peut partager un repas agrémenté d’une bonne bière dans un milieu invitant et chaleureux.

Notre mission : vous offrir un endroit où il fait bon vivre!

Un peu d'histoire

La ville de Hull fut fondée en 1800 par l’Américain Philémon Wright. La ville connut un essor économique et démographique sans précédent à la suite des innovations technologiques dans le domaine des pâtes et papiers.

L’Américain Ezra Butler Eddy arriva en Outaouais en 1851. Il ouvrit une première fabrique d’allumettes en 1854 qui deviendra rapidement un empire. En plus de faire connaître l’ancienne ville de Hull comme la capitale mondiale des allumettes, l’entreprise E.B. Eddy favorisera l’engagement des femmes dans le monde ouvrier. De là, le terme « Allumettière » qui désignait ces femmes, qui en 1919 fabriquaient jusqu’à 70 millions d’allumettes par jour. Ezra Butler Eddy était le principal employeur de la ville, car en plus de son usine au centre de ville de Hull, il était propriétaire de plusieurs scieries et usines de pâtes et papiers dans la région.

L’industrie des allumettes a été à l’origine d’une série d’incendies dévastateurs qui ont ravagé la municipalité au cours du 19e siècle. Dès 1880, trois grands incendies ravagèrent la ville et c’est en 1900 que survient « Le Grand Feu de Hull » qui fut l’un des événements les plus marquants de l’histoire de la ville. Au cours des années suivantes, les citoyens se sont afférés à la reconstruction de leur ville.

Puis, à la fin de la Première Guerre mondiale, les mouvements de tempérance (fermeture de tous les bars et débits de boisson aux États-Unis et en Ontario) ont pris de l’importance. Ces mouvements ont vu le jour dans l’espoir de limiter les excès des Années folles. C’est le 1er mai 1918 que la prohibition entra en vigueur à Hull pour une courte durée. En effet, en 1919 un référendum eut lieu et fut remporté par les anti-prohibitionnistes. C’est ainsi qu’en 1920, les policiers surveillaient les ponts reliant l’Outaouais à l’Ontario pour empêcher le trafic d’alcool. Toutefois, cela n’empêcha pas l’afflux d’Ontariens et de citoyens américains à Hull afin de profiter des plaisirs défendus. À l’époque, la corruption et la débauche étaient reines. Plusieurs bars et maisons de jeux ouvrirent leurs portes. Même Al Capone, originaire de Chicago, utilisa la ville de Hull pour faire son trafic d’alcool clandestin. Hull prit alors le nom de « Petit Chicago ».

C’est à la fin des années 1930 que les habitants exaspérés de vivre dans la capitale des plaisirs illicites décidèrent de rédiger une pétition pour mettre fin à la corruption et au désordre moral qui y régnaient.

En 2013, le Pub du bon vivant a ouvert ses portes dans cette magnifique ville au passé évocateur. En effet, l’histoire du Vieux Hull a influencé le logo du Pub où le feu et les allumettes y figurent. L’historique de la ville de Hull a également inspiré le Pub aussi bien sur le plan de la décoration que celui des produits qui y sont vendus. Effectivement, le Pub vend les produits Sleeman qui représentent parfaitement le Pub grâce au slogan : « La bouteille claire au passé obscur »… Lors de la prohibition, Sleeman a fait de la contrebande de bière aux États-Unis, ce qui fut très profitable jusqu’au jour où la GRC, à la suite d’une opération d’infiltration, mit fin à l’aventure de Sleeman. La brasserie ferma ses portes et aucun membre de la famille Sleeman ne put posséder ou exploiter une brasserie pendant 50 ans.

70 promenade du Portage,
Gatineau, Québec

819 205‑7900
info@lepubdubonvivant.com

Lundi et mardi, de 11 h à 22 h
Mercredi, de 11 h à minuit
Jeudi et vendredi, de 11 h à 2 h
Samedi, de 17 h à 2 h
Dimanche, fermé *

* réservation de groupe seulement

Fermer la carte

Nous joindre

info@lepubdubonvivant.com

819 205‑7900

70 promenade du Portage, Gatineau, Québec

Voir la carte

Si vous aimeriez faire partie de l'équipe du Pub, envoyez votre C.V. à alex@lepubdubonvivant.com

Back to Top